page précédente

 

Pour ce projet, nous voulions donner vie à quelque chose de différent de l’image de synthèse que l’on a l’habitude de voir : quelque chose de plus sale et de plus aléatoire.

Tout est parti d’une illustration de tête que j’ai réalisée à l'encre. Pour créer le volume, j’ai confectionné un modèle en terre que j’ai modélisé sous Maya. J’ai ensuite élaboré un shader afin de me rapprocher le plus possible de l’illustration de départ.

Cette méthode a été appliquée à tous les personnages du film. J’ai réalisé les illustrations et les modèles en terre. Florent Delecourt s’est occupé de leur modélisation, tandis que Clément Lescalet et François Coulon se sont attelés à les animer. J’ai ensuite placé l’éclairage et paramétré le shader pour le rendu final.

Cliquez sur les images pour voir des exemples.